Comme un lundi quand il n’y a plus de place en enfer…

tewoz 17 juillet 2017 2

Le père de mes cauchemars nocturnes s’en est allé.

RIP George Romero.

RIP_george_romero_zombie_working_dead

Quand il n’y a plus de place en enfer, les morts reviennent sur terre, et ils vont bosser à la Défense, en troupeau.

Quand à moi, je m’en vais prendre le métro puis m’asseoir toute la journée devant un PC en attendant ce soir et les joies du RER D non climatisé.

Bonne semaine quand même les zombies.

2 commentaires »

  1. Pat 18 juillet 2017 a 7 h 58 min -

    Plus les années passent et plus je trouve insupportable de passer mes journées assis devant un PC dans un openspace où les gens ne se parlent quasiment pas.

    J’ai beau avoir un métier pas complètement vide de sens…mais plein de frustrations…je n’imagine pas passer encore 20 ans ainsi.

    Alors je me console un peu en lisant « ma vie au boulot » 😉

  2. tewoz 18 juillet 2017 a 15 h 29 min -

    Pat> Pas certain que cela te console, mais je peux t’assurer que tu es loin d’être le seul dans ce cas, …, moi le premier.

Laissez une réponse ! »

Comme je me fais spammer par des méchants robots, merci de faire le petit calcul ci dessous pour pouvoir poster ! *