Quand les procédures ruinent tout esprit d’initiative en entreprise

tewoz 12 mai 2014 4

La mise en place de procédures est soit disant une obligation en entreprise.

Ces procédures, généralement regroupées dans le référentiel des procédures, sont censées permettre d’améliorer au choix le développement de nouveaux projets, la vie courantes des projets existants, la vie en entreprise, …

Comme ils le disent si bien dans les présentations officielles, ces méthodes sont destinées à réduire les temps de production et à optimiser la qualité des produits commercialisés ou délivrés.

En d’autres termes, suivre les procédures implique la réussite du projet…

La bonne blague…

Les projets en retards, abandonnés, les mecs qui se battent tous les jours pour essayer de faire avancer leur boulot sans frapper les gêneurs doivent bien rigoler.

Concrètement les procédures servent surtout surtout à rigidifier, établir des règles, des étapes obligatoires sans lesquelles rien ne se fait.

Si par exemple je veux développer une petite application pour présenter des indicateurs et que pour ça j’ai besoin d’une base de données, je dois passer par des architectes fonctionnels, des architectes techniques, des responsables sécurités, des responsables groupes, des responsables méthodologie, le responsables qualité qui me donnera tout un tas de documents à remplir que je devrai faire valider, puis que je devrai présenter en commission technique puis en commission budgétaire, ce qui permettra de faire valider le fait que c’est trop tard, ma base de donnée je n’en ai plus besoin, mes indicateurs non plus.

procedure_en_entreprise_ma_vie_au_boulot

Les procédures étant la norme, on ne peut rien faire en dehors de ce cadre aussi précis que strict.
Toute idée ou initiative sortant de ce cadre sera retoquée. De quoi motiver les travailleurs, c’est sûr…

Alors je ne dis pas qu’il faut tuer en enterrer la méthode, mais je pense que laisser sa place à l’initiative et aux idées peut permettre de remotiver les troupes.

Sur ces belles paroles pleines de sagesse, bonne semaine de travail à tous!

4 commentaires »

  1. Rose 12 mai 2014 a 19 h 04 min -

    Tellement vrai, malheureusement…

  2. tewoz 15 mai 2014 a 8 h 30 min -

    Rose> malheureusement… 😉

  3. Thomas 22 mai 2014 a 16 h 00 min -

    Du point de vue d’un SysAdmin: Bases de données non sauvegardées, non surveillées, données clients non sécurisées, applications et sites internet compromis, etc.
    En bref, les procédures, ça a du bon.
    Les « bacs-à-sable » aussi (applications temporaires, pré-approbation pour certains groupes et projets), sur le fond, les procédures réduisent les marges de manœuvre, mais en évitent les catastrophes.

  4. tewoz 23 mai 2014 a 9 h 28 min -

    Thomas > Comme je le dis, il ne faut pas tuer la méthode, ca peut avoir du bon, et les procédures de sauvegarde, de surveillance, etc… sont obligatoires.
    Mais faire intervenir la sécurité métier, la sécurité groupe, la qualité, la modélisation, et faire 3 comité de lancement de projet juste pour avoir un espace sur un serveur linux pour développer un outil php jetable, je pense qu’on franchit la limite (c’est ce que je vis actuellement).

Laissez une réponse ! »

Comme je me fais spammer par des méchants robots, merci de faire le petit calcul ci dessous pour pouvoir poster ! *