Quels sont vos meilleurs atouts pour bien aborder votre entretien annuel – les clés de la réussite.

tewoz 5 décembre 2013 0

Cela n’aura échappé à personne, noël arrive à grand pas, mais avant cette grande échéance dindonnesque, il y a une autre étape obligatoire en entreprise : l’entretien annuel.

Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois, vous devriez donc maintenant savoir que l’entretien annuel ne sert à rien.
C’est juste de la poudre aux yeux pour donner l’impression aux sous fifres que nous sommes que nous restons maîtres de nos carrières respectives.

La bonne blague…

Partant de ce principe de base, il est aisé de comprendre que rien ne sert de stresser 3 semaines avant l’échéance.
Mais paradoxalement, ce n’est pas parce qu’il ne sert à rien que l’entretien annuel n’est pas important !

entretien annuel

Pas d’inquiétude, je vais vous éviter l’affront de vous donner des conseils à la con comme en sont friands de nombreux sites de management :

  • il faut bien s’habiller… Je me marre (aux canards), moi qui voulait y aller en short et en tongues pour bien montrer à mon chef que sa boite je m’en bat les roubignoles.
  • Placez-vous dans un état d’esprit positif et constructif… Ah bah non alors, mais je vais y aller comme si j’allais à la guerre, avec la ferme intention de lui foutre un coup de pelle, ce sera vachement plus constructif comme entretien.
  • Listez ce qui vous satisfait dans votre poste actuel… comme ça votre chef pourra vous y laisser puisqu’il y a tellement de choses qui vous plaisent, pas de raison d’évoluer…

Bref, tous ces bons conseils qui ne sont rien de plus que du bon sens. Pas de ça ici.

Non, moi je vais vous dévoiler en exclusivité mondiale vos meilleurs atouts pour que vous puissiez vraiment aborder votre entretien annuel de la meilleur façon.

1er – Profitez de l’effet de nombre.
C’est pourtant logique, vous n’êtes pas le seul à devoir passer votre entretien annuel !
Ce qui veut dire que votre chef a plein d’entretiens à faire passer !
Cela va devenir un atout pour vous. Si vous avez 1 entretien à préparer, le vôtre, votre chef en a autant que de personnes qu’il dirige.
Profitez-en pour lui mettre un petit coup de pression pour qu’il prépare bien votre entretien, et demandez à vos collègues d’en faire autant…

2em – Jouez avec le flou artistique
Ca rejoint le 1er point. Vous savez précisément ce que vous avez fait dans l’année, mais votre chef, lui, ne peut pas tout savoir.
Jouez avec ces zones d’ombres pour embellir la réalité.

3em – Vous n’avez rien à perdre
Souvenons-nous de l’objectif principal d’un entretien annuel.
Faire un bilan de l’année écoulée et définir des axes d’amélioration et des objectifs pour l’année à venir.
On remarque bien qu’il ne se décidera rien d’important pendant votre entretien annuel : la définition des objectifs étant un des plus grands foutage de gueule du monde de l’entreprise, les axes d’amélioration permettant juste d’avoir droit à des formations (si le budget de l’entreprise le permet), votre évolution de carrière étant décidé dans des hautes sphères auxquelles nous n’avons pas accès et votre augmentation, vous pouvez vous asseoir dessus encore cette année la crise n’en finissant pas de ne pas finir.
Il faut donc désacraliser l’entretien annuel, et bien comprendre que vous y allez juste parler de ce que vous avez fait dans l’année.
Oui, vous avez bien compris, c’est du pipo flutte.

Avec ces éléments en main, vous voilà prêts pour aborder sereinement votre entretien annuel, en attendant Noël.

Et pensez à mes cadeaux.

Laissez une réponse ! »

Comme je me fais spammer par des méchants robots, merci de faire le petit calcul ci dessous pour pouvoir poster ! *