Mon collègue du jour – le Kikekoi

tewoz 3 octobre 2013 1

Il est des collègues, on ne sait pas se qu’ils font là, et il y en a d’autres, on ne sait pas ce qu’ils font là, mais eux non plus !

Le Kikekoi fait partie de ces collègues là.
Quel que soit le sujet, l’environnement, l’heure ou le jour, il ne sait pas ce qu’il se passe, il ne comprend rien à ce qu’on lui demande et il n’a aucune réponse à nous apporter. Ses seuls mots étant « hein, heuu qui? De quoi??? Heuu, que… ».

Il ne sait pas ce qu’il fait là, nous non plus, mais il est là.

Et il faut faire avec, parce qu’il a été mis – sûrement par dépit – à un poste qui lui procure un certain pouvoir.
C’est surtout le pouvoir de faire chier le monde, mais le fait est qu’il l’a ce pouvoir, alors que moi non.

20131003-110509.jpg

Bref, le Kikekoi en réunion ne comprend rien, souvent il n’écoute même pas, le regard perdu dans le vide, à attendre la fin (de la réunion, de la journée et de sa carrière). Et quand on lui pose une question, il faut systématiquement la doubler parce qu’il n’a pas entendu la première fois, et sa réponse est immuable : « je n’ai pas la réponse, mais je me renseigne et je reviens vers vous ».
Bien entendu, il ne revient jamais, c’est à nous de le relancer, plusieurs fois, avant d’espérer obtenir une information pertinente, information qu’on obtient souvent bien plus facilement en le court circuitant.

La vie en entreprise est décidément formidable. Et les collègues sont une source inépuisable d’enchantement permanent.

Un Commentaires »

  1. Philgreff 4 octobre 2013 a 13 h 10 min -

    J’ai souvent fait un bon « Kikekoi » en entreprise ! 😉

Laissez une réponse ! »

Comme je me fais spammer par des méchants robots, merci de faire le petit calcul ci dessous pour pouvoir poster ! *