Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ?

tewoz 17 avril 2013 13

On vous a tous posé cette question quand vous êtiez minots, et vous laissiez alors parler vos rêves les plus fous. Aviateur, pompier, policier, chasseur de trésor, chanteur…

Et aujourd’hui, ou en êtes vous ?

quand je serai grand je veux être chef de projet

Vous ne vous trompez pas, ce post rejoint celui de la semaine dernière, c’est un peu (complètement…) le même sujet, mais j’ai essayé de regarder ça sous un autre angle.

Mes gamins me demandent régulièrement de leur expliquer ce que je fais comme métier, et j’avoue que j’ai du mal tant ca semble abstrait, et futile… Imaginez un peu :

– papa, c’est quoi ton travail ?
– Je travail pour une banque
– comme la dame quand on va chercher des sous?
– non, pas vraiment, moi je ne vois pas les clients, je suis dans les bureaux
– bizarre, et tu fais quoi alors ?
– alors, heuuu, j’aide le travail des personnes comme la dame à l’accueil par exemple, en leur fabriquant des programmes sur les ordinateurs… enfin, c’est pas vraiment moi qui les fabrique, c’est d’autres personnes, et moi j’aide ces autres personnes à travailler ensemble pour qu’ils fabriquent les programmes.
– et tu les aides comment ?
– en allant dans des réunions et en envoyant des mails et des documents.
– hein? Mais tu fais quoi exactement ?
– je suis assis devant un ordinateur toute la journée sauf quand je vais en réunion. Mais c’est pas un ordinateur avec des jeux, c’est juste pour écrire des choses à des gens… Et je téléphone beaucoup aussi, mais c’est pas un téléphone avec des jeux et qui peut prendre des photos comme le mien, celui là c’est un gros téléphone qui peut seulement téléphoner.
– Ca a pas l’air marrant ton travail… et ca s’appelle comment ?
– je suis chef de projet informatique
– ahhh, mais alors tu es chef!
– non, juste chef de projet, ca veut dire en gros que je suis chef de ce que je fais, mais que c’est mes chefs qui me disent ce que je dois faire. Donc je fais le travail de mes chefs, et eux ils sont chefs.
– bah moi je veux pas faire comme toi.
– Je suis fier de toi!!! Et tu veux faire quoi alors quand tu seras grand ?

Mes enfants, eux veulent être fleuristes, pilote d’avion, docteur, ou autre en fonction des jours ou du temps qu’il fait, mais c’est à chaque fois des métiers dont ils pourraient être fiers.
Pas que je ne sois pas fier de ce que je fais, mais c’est quand même pas super rock’n’roll.

Quand j’étais gamin, je voulais être inventeur, j’avais même fait les plans d’une machine à gratter le dos, et une autre machine pour fabriquer de la boisson pour robots. Je suis loin du compte, faudrait que je retrouve mes plans, il y a peut être un marché…

Et vous, vous vouliez faire quoi gamin ? Est-ce que ca colle avec ce que vous êtes devenus ?

A bientôt les gens.

13 commentaires »

  1. Piotr 17 avril 2013 a 7 h 25 min -

    Fais une machine pour être chef de chefs 🙂

  2. Philgreff 17 avril 2013 a 8 h 13 min -

    Moi, je voulais pas être grand… On pourrait presque dire que j’ai réussi tellement j’ai du mal à être adulte ! 😉

  3. Cath 17 avril 2013 a 8 h 17 min -

    Imagine donc, moi mon boulot c’est aider les chefs de projet informatique de ma boîte à monter leur projet au niveau administratif et budgétaire. La lose ultime quoi…

  4. Jean-Philippe 17 avril 2013 a 11 h 34 min -

    Je voulais être « inventeur de boîtes légo », pour créer des nouveaux modèles et jouer avec les légos toute la journée 🙂

  5. pseudonyme 17 avril 2013 a 12 h 50 min -

    Je voulais être Pierre Desproges et raconter des bêtises dans le poste comme le Monsieur Cyclopède.

  6. tewoz 17 avril 2013 a 20 h 33 min -

    Piotr > Ah mais non, on a dit que je voulais pas être chef à la place du chef, c’est pas pour moi. A la limite une machine pour faire le boulot à ma place.

    Philgreff > ca sert à rien d’être adulte, c’est que des problèmes.

    Cath > wouahouuuu, ca c’est du boulot qui déchire grave, je suis limite jaloux… limite.

    Jean-Philippe > Alors là je signe tout de suite, inventeur de boite de légo, la classe. Ca et humoriste chez carambar. Voilà des vrais métiers.

    Pseudo > Je te confirme que tu as tout raté, tu n’es pas drôle. 😉

  7. Cédric Debacq@infographiste 18 avril 2013 a 4 h 58 min -

    Quand j’étais petit, j’avais créer ma boite de prod média (émission tv, radio, etc.) Je suis pas loin de la réalité avec la photo, le web et mes diverses collaborations.

    Mais c’est clair, c’est chiant être adulte !

  8. annelaurett 18 avril 2013 a 10 h 40 min -

    Je voulais être luthier, mais mes parents étaient réticents et trouvaient sans doute que ce n’était pas assez « dans le rang »… qu’il fallait plutôt miser sur un truc plus casé à salaire fixe. Résultat des courses, je me reconnais dans ton blog : faire chaque jour des choses sans intérêt et devoir croire à une soit disant liberté, ppfff.
    A la question pourquoi je fais ce que je fais ? Eh bien c’est pour bouffer bien entendu. Si ça ne tenait qu’à moi, je serais housewife et travaillerais pour mes proches et moi-même.
    Bref, moi non plus je ne veux pas être de ces adultes qui courent après du vent. Et comme de grands enfants, j’essaie de garder une pensée heureuse pour me donner des ailes…
    Ne pas grandir, pouvoir voler grâce à une pensée heureuse, y aurait pas du peter pan là-dessous ?

  9. tewoz 18 avril 2013 a 19 h 46 min -

    Cédric > Effectivement, une vocation, bravo 😉

    Annelaurett > luthier, beau métier, dommage. Enfin, le plus important, c’est de manger à la fin du mois et de rester intègre. 😉

  10. Cool 12 août 2014 a 4 h 18 min -

    Ce besoin de manger est un truc que l’on nous vend ( très cher) alors que l’on peut vivre avec peu de chose ( hors caddy) et beaucoup d’échanges ( pas b2b ) Mais déjà môme on nous a dit qu’avant ( avant crosoft ?) il y avait des famines ( plein plein ) Puis on nous a confit de trucs au sucre qui nous donne une sacrée nécessité impérieuse de manger quelque chose là tout de suite.( stress stress ) On bosse dur pour ne pas risquer d’avoir faim et on stocke ( des neuros qui ne se mangent pas! ). Mais faire vivre cette société qui détruit ses sols durablement ( pesticides et gros labours ) et qui ne marche qu’au pétrole restant, cela prépare la grande famine de 2050. Lâchez le Ctrl C Ctrl V pour préparer le monde 10.0 d’après pétrole par analyse systémique permaculturel. ( c’est pas une blague non mais enfin )

  11. tewoz 18 août 2014 a 14 h 04 min -

    Cool> c’est pas cool ce que tu dis. Et c’est d’autant moins cool que c’est vrai.

  12. Cool 18 août 2014 a 17 h 18 min -

    Bon je vais manger un bien bio gateau en attendant. AMAP.

  13. pseudonyme 22 août 2014 a 7 h 52 min -

    Le mari d’une collègue de ma femme (oui je sais c’est très intéressant) a un boulot de rêve: chef de produit dans une industrie agroalimentaire. Il est payé pour manger des glaces toute la journée et aller au parc Astérix voir si les produits sont bien mis en avant!
    La femme de mon client, elle, est payée pour organiser des tests de satisfaction pour une grande entreprise qui fabrique des bonbons. Et comme son client est sympa, il lui file plein de paquets de bonbon, certain encore inédits. Et moi je fais de l’informatique. Enfin… j’écris des mails quoi…

Laissez une réponse ! »

Comme je me fais spammer par des méchants robots, merci de faire le petit calcul ci dessous pour pouvoir poster ! *